Lisez bien si vous ne savez pas à quoi vous attendre pour votre visite à Londres…

Voici les dix coutumes anglaises les plus pertinentes pour comprendre un peu plus ce petit pays influent!

1. LA MÉTÉO

Les britanniques aiment discuter la météo. BEAUCOUP. En fait, c’est un moyen excellent d’engager une conversation avec n’importe qui. Alors préparez certaines phrases utiles pour décrire les conditions parfaites / pluvieuses / paisibles / pénibles / pouce en l’air (le choix des mots est à vous).

Image offerte par arthureghiazaryan.files.wordpress.com

2. LES QUEUES

Oui c’est vrai, les britanniques adorent une bonne queue, et ils prennent leurs fils d’attente vraiment au sérieux. Si vous êtes en boutique, à la poste, ou à l’arrêt de bus, vous trouverez qu’en général les britanniques font une seule queue disciplinée pour permettre aux premiers arrivés d’être servit les premiers. Si vous ne voulez pas faire face aux regards désapprobateurs des amants de queues londoniens, mieux vaut prendre votre place derrière et attendre votre tour…

Image offerte par breatheinsurance.co.uk

3. LES PARDONS

Arrivant au Royaume-Uni, il vous semblera que les gens se demandent pardon presque constamment. Selon un récent sondage, le britannique moyen dira « sorry » environ huit fois par jour—et plusieurs le diront jusqu’à vingt fois ! Lors de chercher l’aide d’un étranger, les britanniques bien élevés commenceront probablement par « sorry to bother you » ou « désolée de vous déranger. » Les britanniques sont bien connus pour leurs excuses dans presque toute situation. Bousculer quelqu’un au Royaume-Uni et il va sans doute dire, « So sorry ! » même si ce n’est pas de sa faute.

Image offerte par ridingstorms.files.wordpress.com

4. LES BARBECUES

Comme vous l’aurez compris, la météo au Royaume-Uni est pour le moins variable. On ne sait jamais si le soleil va durer, alors quand il sort les britanniques ont l’habitude de se presser pour acheter la viande, le pain, et l’alcool pour faire des barbecues spontanées dans leurs jardins ou au parc. Vous les trouverez aussi en sirotant le Pimms et descendant sur les plages pour mettre l’orteil dans la mer !

Image offerte par 2.bp.blogspot.com

5. LE THÉ

L’histoire d’amour qui s’entretien entre les britanniques et le thé est bien documentée. En fait, ils en boivent environ 60 milliards de tasses par an ! « Les pauses de thé » sont communes en journée au Royaume-Uni et, si une crise survient, il n’est pas rare de mettre la bouilloire au feu. Les britanniques sont souvent particuliers quand il s’agit de préparer leur thé, alors si un jour vous voyez que c’est à vous de le faire, faites bien attention aux détails !

Lire la suite : Naviguez la ville comme un vrai londonien avec notre guide utile au transport public de la ville !

6. LES EUPHÉMISMES

Les britanniques sont notoires pour ne pas dire ce qu’ils se ressentent. Pourquoi ? Ils sont tous trop polis pour dire ce qu’ils veulent, de crainte d’offenser quelqu’un. Si quelqu’un dit « with all due respect » (« avec tout le respect que je vous dois »), il est probable que la personne n’est pas du tout d’accord avec vous. La minimisation est également importante pour la culture britannique. Au lieu de dire « C’est super ! » ils diront « C’est pas mal » ou bien « not too shabby! » Une situation potentiellement mortelle pourrait même être décrit comme une « sticky situation » (« situation épineuse»).

7. L’ESPACE PERSONNEL

En général les habitants du Royaume-Uni sont un peuple très réservé, et ils accordent de l’importance à leur espace personnel. Si vous voyez des places vides en montant dans le bus, la coutume veut que vous les preniez au lieu de vous asseoir juste à côté de quelqu’un. Il n’y a rien de personnel, et la plupart des britanniques sont très amicales si vous prenez le temps de les connaître.

Image offerte par res.cloudinary.com

8. LES EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Les britanniques adorent leurs idiomes. Peut-être il s’agit encore de leur aversion de dire ce qu’ils ressentent ! Si quelque chose coûte chère, ça coûte « an arm and a leg ! » (« un bras et une jambe »). Si quelque chose arrive tout de suite, ça arrive « at the drop of a hat » (« dès la chute du chapeau »). Si vous avez assumé plus que vous pourrez supporter, vous avez « bitten off more than you can chew » (« mordu plus que vous pouvez mâcher »). Il n’est pas toujours évident ce que ces phrases bien-aimés signifient, alors notez bien si vous en entendez pour vous en souvenir prochainement !

9. LE « FULL ENGLISH »

Si l’idée de bouffer l’œuf, le bacon, et les saucisses avec les haricots blancs à la sauce, les champignons, les tomates, et le pain frit vous retourne l’estomac, ne commandez surtout pas un « Full English » sans le savoir. C’est un petit déjeuner, ou « Brekky » traditionnel au Royaume-Uni, et on le sert aux nombreuses gargotes dans tout le pays. Si vous n’avez pas envie de le goûter en matinée, plusieurs restaurants le servent toute la journée (sans doute parce que ceux qui viennent de passer une nuit bien arrosée ne se lèvent qu’après 14h00 !)

10. PAS DE PLAINTE

Si vous êtes au resto et votre plat n’est pas tout à fait parfait, ou si le service laisse à désirer, il faut que le gérant soit au courant, n’est-ce pas ? Faux ! Pour les britanniques, il n’est pas question de faire une scène—même en étant poli—devant les autres convives. Dans cette situation, un vrai britannique gardera « schtum, » choisissant plutôt de finir de manger le repas médiocre en silence.

 

Lire la suite : Il y a pleines d’activités gratuites ou très bon marchés à faire à Londres. En découvrir plus !